Accueil > Humour sexy > Il se brûle les fesses avec des feux d’artifice

Il se brûle les fesses avec des feux d’artifice

02/08/2012

En cette période estivale, nombreux sont ceux qui se prennent pour des artificiers, n’hésitant pas à jouer avec des pétards, fusées et autres accessoires pyrotechniques, sans toujours bien savoir comment manipuler de tels engins.-

-

Un bâton de feu d’artifice dans les fesses

-

C’est ce qui est arrivé à un jeune Australien vivant dans la banlieue de Darwin, qui a litéralement eu le feu aux fesses.
Il n’a en effet rien trouvé de plus drôle ni de plus intelligent que d’allumer un bâton de feu d’artifice et de le placer entre ses fesses, pour son plus grand malheur.
Pensant faire le show devant ses amis, alors que la soirée battait son plein, il a vite regretté son geste puisqu’il a été victime de graves brûlures, situées au niveau du dos, des fesses et des testicules.
Il a été conduit d’urgence à l’hôpital où il est resté plusieurs jours pour y être soigné. Autant dire que cette mésaventure est digne des plus grands moments de Jackass, émission culte des ados américains dans laquelle une bande de copains casse-cou n’hésite pas à relever des défis plus stupides et risqués les uns que les autres.

-

Le jeune homme, victime de graves brûlures

-

Non seulement notre jeune kamikaze s’est méchamment brûlé les fesses, mais il risque en plus de devoir s’acquitter d’une amende de 240 euros puisque les feux d’artifices sont strictement interdits dans la région de Darwin, excepté le 1er juillet, jour de fête nationale.
Même si cette anecdote prête à sourire, elle ne doit pas faire oublier les nombreux accidents causés chaque année par la manipulation de feux d’artifices. On ne pourrait que trop conseiller de recourir à d’autres méthodes beaucoup moins dangereuses pour attirer l’attention et amuser la galerie.

-

Categories: Humour sexy Tags:

Les commentaires

Pas d'image pour cet utilisateur

Video-2-cul.com
Soyez le premier à poster un commentaire pour cet article

 

Commenter cet article

Poster mon commentaire

Vous devez être connecté
pour commenter les
articles