Accueil > Actualité > Lady Gaga victime de censure

Lady Gaga victime de censure

21/05/2012

Une fois de plus Lady Gaga défraie la chronique et fait le buzz!

-

Alors qu’elle a décidé récemment de ne plus accorder d’interviews sous quelque forme que ce soit à des journalistes, Lady Gaga fait encore pourtant parler d’elle.

-

Une tournée en Asie sous haute tension

-

En effet, à l’occasion de sa tournée planétaire où elle présente son dernier spectacle, The Born this way Ball, à des fans toujours plus nombreux, elle vient de connaître une légère déconvenue puisqu’elle ne pourra pas offrir à son public philippin son spectacle dans sa version originale.

Lady Gaga a été priée par les censeurs philippins d’aller se rhabiller.
La polémique a commencé à enfler lorsque des groupes religieux ont manifesté afin que la chanteuse ne se produise pas sur scène, jugeant ses spectacles obscènes et indécents.

-

Les religieux en colère

-

Le moins que l’on puisse dire c’est que la tournée de Lady Gaga en Asie aura été mouvementée puisque les concerts qu’elle aurait dû donner en Indonésie au mois de juin ont été annulés.

Les autorités indonésiennes ont finalement refusé que la Gaga donne les concerts initialement prévus, cédant ainsi à la pression et aux menaces d’intégristes islamistes, qui avaient même qualifié Lady Gaga d’artiste sataniste.

Cette fois, aux Philippines il s’agit de groupes de pression catholiques pour qui les tenues de scène ainsi que les chorégraphies de la star sont blasphématoires.
Ils ont à coup sûr eu beaucoup de mal à avaler le clip du titre Judas qui a également créé la polémique aux Etats-Unis et où l’on voit Lady gaga incarner une Marie Madeleine très rock qui se déhanche sur des rythmes endiablés.

Les autorités philippines vont donc devoir composer entre ces groupes de pression, l’oeuvre artistique de Lady Gaga et la demande de ses fans.
L’engouement pour l’artiste est d’ailleurs tel qu’un date supplémentaire a dû être ajoutée à l’agenda.

Cette polémique ne manquera pas d’alimenter le buzz autour de Lady Gaga qui à pris l’habitude, depuis l’émergence de son succès, de se mettre en scène et de repousser toujours plus loin les limites de la provocation.

Lady Gaga sous surveillance

-

A Manille, les autorités ont donc demandé à la star planétaire de ne pas adopter d’attitudes ou de poses provocantes, de ne pas mettre en scène sa nudité et de ne pas avoir de comportement blasphématoire. Tout un programme des plus soporifiques!
Les autorités de Manille ont même poussé le zèle jusqu’à imposer la présence de censeurs dans la salle de spectacle afin de veiller à ce que la star respecte toutes les conditions auxquelles elle a été priée de se soumettre.

Mais la question qui se pose est: Lady Gaga parviendra-t-elle à se plier à de telles exigences, elle qui aime jouer avec les interdits? Ou va-t-elle nous faire la surprise de se transformer en petite sainte pour l’occasion et adopter un comportement exemplaire?

Lorsque l’on sait qu’aux Philippines toute conduite indécente ou jugée blessante envers la croyance religieuse peut faire encourir à son auteur une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à six ans, on se dit qu’il vaut peut-être mieux jouer les filles sages et y réfléchir à deux fois avant de tenter tout acte de provocation.

Cette polémique est juste dommageable car ce qui fait l’attrait et l’originalité des concerts de Lady gaga c’est justement les chorégraphies et les mises en scène dantesques et hallucinantes qui ont fait son succès jusqu’à présent.
On en viendrait presque à regretter qu’elle rentre dans le rang, même si ce n’est que le temps de quelques concerts.

Autant dire que ses prochains concerts de dérouleront sous très étroite surveillance et que les mesures de sécurité seront renforcées.

Lady Gaga n’a qu’à bien se tenir!

-

Les commentaires

Pas d'image pour cet utilisateur

Video-2-cul.com
Soyez le premier à poster un commentaire pour cet article

 

Commenter cet article

Poster mon commentaire

Vous devez être connecté
pour commenter les
articles