Accueil > Actualité > Les bimbos de la téléréalité

Les bimbos de la téléréalité

31/05/2012

La période des émissions de téléréalité telles que secret story battant à nouveau son plein, je vous propose aujourd’hui une petite rétrospective des bimbos dans les émissions de téléréalité.

-

Loana, la première bimbo

-

La première candidate sulfureuse fut Loana, à l’époque de la première édition de Loft Story en 2001.
Tout cela ne nous rajeunit pas, mais que de souvenirs…
Vous devez certainement vous rappeler ses ébats dans la piscine extérieure du loft avec un certain Jean-Edouard! Première émission de téléréalité diffusée en France et première scène de sexe toride devant les caméras.
Loana a d’ailleurs remporté ce premier Loft Story en compagnie d’un autre candidat, Christophe, empochant au passage la coquette somme de 228.000 euros.
Loana, qui, avant de participer à l’émission officiait comme go go danseuse dans le Sud de la France, avait tout de la parfaite bimbo lorsqu’elle est entrée dans le loft: blondeur peroxydée, poitrine qui ne saurait revendiquer l’appellation d’origine contrôlée et petit air ingénu.
Elle a en quelque sorte ouvert la voie aux bimbos dans les émissions de télérélaité.
C’est même devenu un créneau à part entière depuis, la bimbo étant essentielle aux émissions de téléréalité du genre Loft Story, secret Story et autres concepts du genre.
A chaque saison sa bimbo!
D’ailleurs c’est d’elles, les bimbos dont on se rappelle alors qu’on s’empresse en général d’oublier les autres candidats.

Mais si Loana donnait dans la genre bimbo sympa, d’autres ont très vite compris qu’il fallait jouer les garces pour marquer les esprits.

 

De fortes personnalités

-

C’est ainsi qu’on a vu arriver des candidates à la personnalité bien trempée pour notre plus grand plaisir. 
Il y eut tout d’abord Laly, fliquette le jour, gogo danseuse la nuit. Cette jolie brune à la poitrine généreusement refaite  a su montrer aux téléspectateurs de quel bois elle se chauffait.
Grande gueule, mauvais caractère, un brin provoc, elle a su se faire remarquer puisque dès sa sortie, elle a signé chez Dorcel.Depuis, elle vit à Las Végas où elle mène une carrière accomplie dans le porno. Elle est même passé à la réalisation.

Son cas reste certainement l’un des plus gros coups médiatiques puisque si les candidates de téléréalité avaient pour habitude de poser dénudées ou légèrement vêtues dans des magasines du style Entrevue, aucune n’avait jusque là opéré un tel virage à 180° en passant de la téléréalité au porno.

Vint ensuite la troisième édition de Secret Story où l’on a pu découvrir Angie B, une bimbo entirement refaite façon Barbie, à tel point que certains candidats ont même pensé que son secret était « je suis un transexuel ». Sympa les colocs!
Angie, c’était le genre plutôt gentille mais sans réelle personnalité. On ne peut pas vraiment dire qu’elle ait fait des étincelles au sein de la maison des secrets, à part peut-être un petit remake des ébats sexuels dans la piscine, mais dans le jacuzzi cette fois. Ouh la copieuse. Aucune originalité, non vraiment.

En revanche, les choses ont commencé à se corcer sérieusement avec la présence de Cindy Lopes dans cette même édition.
Un sacré phénomène médiatique cette Cindy. Aggressive au possible, revendicant un girl power revisité par ses soins, se promenant entièrement nue devant les caméras, elle a su elle aussi imposer sa présence.
Cette blonde plantureuse à la très forte personnalité nous a fait rire, nous a souvent agacés, a su même parfois nous attendrir. Mais une chose est sure, c’est qu’elle n’a laissé personne indifférent.
J’ai presque envie de dire que Cindy c’est un concept, une marque à elle toute seule.

 

And the winner is…

-

Mais si je devais décerner un prix, une palme d’or aux bimbos de la téléréalité, je récompenserais sans aucune hésitation Cindy Bastien, encore une Cindy, et Clara qui représentent toutes deux le parfait cliché de la bimbo. A côté d’elles, Pamela Anderson fait pâle figure.
Cindy la blonde, Clara la black.
Cindy, également connue sous le pseudo de Pamela B, a participé à l’émission de téléréalité Dilemme diffusée en 2010 sur W9.
Elle ressemble beaucoup aux playmates US et ce n’est certainement pas un hasard si elle a posé pour la version française de Playboy. D’ailleurs une vidéo du shooting a été réalisée pour l’occasion. Je vous laisse la découvrir.
Il lui arrive également d’intervenir sur Libido TV où elle présente certaines chroniques.

Quant à Clara, elle a participé l’émission devenue culte tellement elle est suréaliste de Qui veut épouser mon fils?
Cette candidate à la potrine flirtant avec le bonnet E a participé à des clips de raps mais a également posé pour des photos de charme.
Plus connue alors sous le pseudo Félina, elle avait également tourné dans quelques vidéos pour adultes, catégorie lesbienne.

Toujours est-il que même si certaines ont marqué la téléréalité, il n’est pas évident pour autant de transformer un succès temporaire en réussite à long terme.
Et rares sont celles qui ont réussi à laisser une empreinte et se faire un prénom plutôt qu’un nom dans cet univers médiatique.
Laly et Cindy semblent être celles qui ont le mieux réussi cet exercice des plus ardus.

 

 

 


Recherches du blog de cul :

  • cindy lopes cul
Categories: Actualité Tags: , , , ,

Les commentaires

Pas d'image pour cet utilisateur

Video-2-cul.com
Soyez le premier à poster un commentaire pour cet article

 

Commenter cet article

Poster mon commentaire

Vous devez être connecté
pour commenter les
articles